Connexion

 Logo-portail-ahuntsic

19 PDQ et leurs partenaires participent à IPAM, un projet de recherche-action contre la maltraitance envers les aînés.

publié dans la catégorie Sécurité publique, le 05 avril 2016

Depuis le 31 mars 2016, les policiers de 19 postes de quartier (PDQ) et des centres d’enquête des Divisions Nord, Est, Sud et Ouest du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) participent au projet Intervention policière auprès des aînés maltraités (IPAM).
À terme, en juin 2016, ce projet de recherche-action permettra au SPVM de standardiser son modèle de pratique policière pour lutter contre la maltraitance envers les aînés, en partenariat avec les intervenants des centres d'aide aux victimes d'actes criminels (CAVAC), des centres intégrés universitaires de santé et de services sociaux (CIUSSS) et des travailleurs de milieu.

En fait, le projet IPAM vise à outiller les policiers du SPVM afin qu’ils puissent prévenir ou détecter des cas de maltraitance envers les aînés, intervenir et assurer les suivis auprès des victimes, référer celles-ci aux ressources appropriées et les accompagner à travers le processus judiciaire, s’il y a lieu. Selon cette nouvelle approche, les policiers traitent tous les cas de maltraitance envers les personnes aînées, qu’ils soient de nature criminelle ou non. Les policiers font un rapport et réfèrent chacune des victimes à des ressources afin qu’elles reçoivent l’aide et le suivi appropriés. Grâce à la collaboration des intervenants du milieu, les aînés maltraités sont pris en charge au sein du réseau communautaire et public, de la santé et des services sociaux. Ensemble, les intervenants et les policiers peuvent ainsi offrir un service à la clientèle plus en harmonie avec les besoins des aînés.

Depuis mai 2015, l’implantation du modèle IPAM s’effectue progressivement au sein des unités du SPVM. Jusqu’à maintenant, les PDQ 5, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 15, 16, 24, 26, 27, 33, 39, 42, 44, 45, 46 et 49 ainsi que les quatre centres d’enquête ont adhéré à ce projet. D’ici juin 2016, l’ensemble des PDQ du SPVM adopteront ce modèle de pratique. Depuis l’été 2013, le projet IPAM est mené conjointement par la Section de la recherche et de la planification du SPVM et la Chaire de recherche sur la maltraitance envers les personnes aînées de l’Université de Sherbrooke. Pour une durée de trois ans (juillet 2013 à juin 2016), le financement du projet IPAM relève, entre autres, du gouvernement du Canada dans le cadre du programme Nouveaux Horizons pour les aînés.

Si vous êtes victime ou témoin de maltraitance envers des aînés, n’hésitez pas à composer le
9-1-1 en cas d’urgence. Des ressources sont également là pour vous venir en aide telles qu’Info-Social 811, service 24/7, et la Ligne Aide Abus Aînés au 1 888 489-ABUS (2287), service de 8 h à 20 h, 7/7.

Laisser un commentaire

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.

Logo-portails

Nous joindre | 514-383-0036

© Ahuntsic.com 2015. Tous droits réservés.
Une réalisation de Poussin jaune et Montreal.net.


Carte du site

Page:

Couvercle

Page1

Page2

Page3

Page4

Page5

Page6

Fin